Bloodborne, le jeu anticonformiste

Bloodborne - jaquetteBloodborne, un jeu vidéo de type RPG, dans un univers fantastique, dark, steampunk.

Un jeu interdit au moins de 16 ans selon PEGI (18 ans selon d’autres normes) car basé sur une violence sanglante. Avec ce titre, il fallait bien s’attendre à de l’hémoglobine…

Un jeu qui va à l’encontre des standards car il se prévaut de sa difficulté.

Bloodborne, développé par From Software en collaboration avec Japan Studio, est sorti en Europe le 25 mars 2015. Il est édité par Sony Computer Entertainment. Et pour cause : c’est une exclusivité PS4.

Découvrons Bloodborne parmi les jeux-vidéos, avec un let’s play de DoJiN (alias DarkFuneral) :

Bloodborne, c’est d’abord la plongée dans un univers étrange, sombre, fantasmagorique, gothique, victorien… Une atmosphère qu’il s’est approprié avec brio pour une aventure sanglante et difficile.

Bloodborne - ambiance dark steampunk

C’est ce qui caractérise ce jeu : technicité, difficulté, violence. Si Bloodborne s’inscrit dans la lignée des Souls (Demon’s Souls et Dark Souls), il favorise clairement l’aspect offensif. Attaquer est une manière de récupérer un peu de vie. Sans oublier que c’est un jeu très difficile, les ennemis ne font pas dans la demi-mesure, et on meurt plus d’une fois !

Et quand on meurt, on perd à chaque fois son stock d’échos de sang. Qu’est-ce donc ? me demandez-vous (ou pas). Les échos de sang sont la monnaie en vigueur dans Bloodborne, ce qui en dit suffisamment long sur l’ambiance générale.

On peut acheter des fioles (ou les prendre sur les adversaires vaincus), ou des armes.

Bloodborne - arme
Bloodborne n’a pas choisi de multiplier les armes, mais plutôt d’améliorer l’arsenal existant. Au début de l’aventure, on a le choix entre le couperet-scie, la hache ou la canne épée. Après quelques heures de jeu, le catalogue s’étoffe un peu. Une arme dispose d’un double mode d’attaque, qui modifie ses caractéristiques et donc le style de combat. Il est indispensable pour les joueurs de connaître les propriétés de chaque arme, une petite quinzaine environ, afin d’utiliser la plus efficace.

Mais surtout, il existe dans Bloodborne de nombreux paramètres de personnalisation de son personnage.

Bloodborne - perso

  • Je vous laisse en découvrir un peu plus avec un let’s play de DoJiN :

Gros point négatif de ce jeu-vidéo bien noté par la critique : les temps de chargement très longs !

=> A lire également :

Ce contenu a été publié dans Jeux vidéo/Consoles, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.