Bravely Second : End Layer, sur Nintendo 3DS

bravely second end layer - 3dsBravely Second : End Layer est un jeu vidéo du genre RPG sur fond d’Heroïc-Fantasy. Développé par Silicon Studio, il est édité par Square Enix au Japon et par Nintendo en Europe et en Amérique.

Le jeu est sorti le 26 février 2016, sur Nintendo 3DS et 2DS.

Il n’est pas toujours facile d’être « la suite de », et Bravely Second ne sort pas vraiment de l’ombre du premier opus, Bravely Default. Il n’en était pas moins attendu, et compte quelques bons points à son actif.

Retrouvons donc ce jeu vidéo pour nous faire une petite idée…

Bravely Default ayant été apprécié par un large public, la suite était très attendue. Si d’une manière générale, on reproche à Bravely Second : End Layer d’être trop proche de son prédécesseur, il n’en reste pas moins un bon jeu.

Bravely Second : End Layer – bande-annonce

Présentation de l’éditeur : Après avoir sauvé Luxendarc, Agnès Oblige devient papesse de l’orthodoxie cristalline. Dès lors, elle tente de persuader l’orthodoxie cristalline et le duché d’Eternia de conclure la paix et, après des années d’hostilité et grâce à sa détermination, la trêve est enfin proche. Accompagnée de son garde du corps Yew Généolgia, Agnès organise une cérémonie pour déclarer la guerre entre les deux parties.
Mais alors que le pacte de paix est sur le point d’être scellé, le mystérieux Kaiser Oblivion et ses troupes interrompent la cérémonie, blessent Yew, anéantissent la garde cristalline et enlèvent Agnès.
Yew fait le serment de libérer Agnès de la Forteresse céleste de Kaiser Oblivion. Alors qu’il se lance dans cette grande aventure, Yew croise le chemin d’alliés, anciens et nouveaux, parmi lesquels Edéa Lee, à présent à la tête de la garde du duché d’Eternia, ainsi qu’une fille énigmatique originaire de la lune, Magnolia Arch. Ensemble, ils doivent sauver Agnès et rétablir la paix, une fois encore…

Les personnages sont un des atouts de ce jeu. Ils sont charismatiques et on prend plaisir à jouer avec eux.

Alors, comment joue-t-on ?

  • Explorez un vaste monde fantastique, découvrez de nouveaux endroits et affrontez les ennemis dans des combats au tour par tour bourrés d’action. Si le système de combat est très apprécié, les phases d’exploration souffrent parfois de longueurs.
  • Utilisez deux systèmes de combat uniques pour modifier le cours des batailles et vaincre les ennemis : Brave and Default et Bravely Second. On peut aussi gagner de l’expérience plus rapidement.
  • Faites votre choix parmi de nombreuses carrières et compétences, y compris un éventail de nouvelles classes, afin de développer des stratégies de combat inédites. Dans Bravely Second, on découvre des jobs inédits. Sont désormais disponibles : le Pâtissier, le Félinomancien, l’Astrologue, le Gardien, l’Exorciste, le Sorcier, l’Aurige, l’Escrimeur et l’Évêque.
    Les nouveaux jobs et les combinaisons qu’ils apportent sont un atout de ce nouvel opus.
  • Échangez des données avec les autres joueurs et utilisez leurs personnages dans votre partie… L’utilisation du Street Pass est l’autre atout majeur de Bravely Second : End Layer.

S’il n’apporte pas beaucoup d’originalité, Bravely Second est néanmoins un bon jeu vidéo en J-RPG, à l’instar du premier opus. On s’attache aux personnages et les quelques nouveautés sont appréciées.

La version collector comprend le jeu, la mini figurine d’Agnès, l’artbook deluxe (plus de 250 pages) et le cd de la bande originale.

=> A lire également :

Ce contenu a été publié dans Jeux vidéo/Consoles, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire