Edward Nokleby, un personnage ambivalent

dernier-train-Suzanne-VanweddingenEdward Nokleby est l’un des personnages du roman policier ferroviaire Le dernier train de Suzanne Vanweddingen. En quoi est-il différent des autres personnages ? Parce qu’on le déteste autant qu’on s’attache à lui ! C’est un homme arrogant, suffisant, autoritaire, déplaisant, impitoyable, mystérieux, digne, estimable, émouvant, rassurant.

Suzanne Vanweddingen, « écrivain ferroviaire et ferrovipathe incurable » comme elle se définit elle-même, a peint un portrait particulièrement humain du chef de gare de North Road, où les défauts mettent en relief les qualités, et vice versa.

Pour faire sa connaissance, il suffit de lire Le dernier train, paru aux éditions RROYZZ en mars 2014.

Quatrième de couverture :

Novembre 1898

Un tueur en série rôde à Darlington, dans le comté du Durham, en Angleterre.

Sa particularité ? L’arme du crime.

Chacune de ses victimes a été attachée au rail et a péri écrasée par un train.

John Goodman, chef de la police ferroviaire, est en charge de cette affaire qui se révèle plus complexe qu’il n’y paraît. Il doit en effet veiller sur la gare de Bank Top dirigée par Nolan Fielding, un amateur d’intrigues policières ; et celle de North Road, régulièrement menacée de fermeture et contrôlée par le caractériel Edward Nokleby.
Les choses se compliquent singulièrement avec l’assassinat d’un Lord venu de Londres. L’intervention de Scotland Yard qui reprend l’enquête, pousse Goodman à faire alliance avec Lawrence Thirlwell, le responsable de la police locale, afin de mener une toute autre investigation : le chef de gare de North Road est la victime de menaces de plus en plus violentes, trouvant leur source dans un passé dont il refuse de parler.
Lorsqu’Edward Nokleby devient à son tour la cible du tueur en série, Goodman, Thirlwell et Scotland Yard doivent faire front commun pour découvrir les secrets du chef de gare.
Ils sont loin de se douter que le point commun entre toutes les victimes se trouve dans les origines du chemin de fer…

jpg_suzanne_van_weddingen

Vous aimez le chemin de fer ? Vous aimez le dépaysement ? Vous aimez les polars ? En lisant ce livre, vous plongerez dans l’Angleterre de la fin du XIXème siècle, vous suivrez une enquête policière dans laquelle les trains et les cheminots jouent un rôle essentiel, et vous découvrirez une ‘plume’ mosellane.

Ce contenu a été publié dans Livres/BD/e-Books, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.