Elite : Dangerous, choisir son destin dans les étoiles

Elite  DangerousConçu par David Braben, développé et édité par Frontier Developments, Elite : Dangerous est un jeu de simulation qui nous emmène dans l’espace.
Sorti le 16 décembre 2014, Elite : Dangerous est disponible sur OS X et Microsoft Windows.

Venez le découvrir dans notre catégorie jeux vidéo/Consoles.

Le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il n’est pas passé inaperçu puisqu’il recueille globalement une bonne critique de la part des sites spécialisés.

Elite : Dangerous, c’est quoi ? Un jeu de simulation de commerce et de combat spatial, saupoudré de stratégie et d’aventure. Le joueur est propulsé capitaine d’un vaisseau spatial.

cockpitA chacun de choisir ce qu’il veut faire et devenir !

C’est un point (positif ou négatif ?) très important à souligner. Pas de fil conducteur ! Elite, c’est le choix ! On peut essayer de s’enrichir en commerçant dans des zones sûres, faire du marché noir dans des zones infestées de pirates, devenir soi-même pirate… ou chasseur de primes, faire des petits boulots pour la Fédération, l’Alliance ou l’Empire… Le choix est ouvert.

Facile, me direz-vous ? Pas forcément, car il faut commencer par comprendre les relations et la place des uns et des autres, mais aussi apprendre les règles du commerce… et du pilotage.

tableau de bordBref, un jeu où il faut se prendre en charge ! Attention, les novices savent désormais où ils mettent les pieds ! Ce jeu requière persévérance et entraînement.
Apparemment, des missions d’entraînement étaient proposées avant la partie multijoueur pour les acheteurs de la Premium Bêta (qui n’est plus disponible) et de la Bêta simple [elitedangerous.fr].

Elite : Dangerous fait le pari de livrer le joueur à lui-même tout en étant massivement multijoueur.

vaisseau

A part de rares grognons, tous s’accordent pour louer la qualité graphique de ce titre. Non seulement Elite : Dangerous envoie le joueur dans l’espace, mais il voit grand, très grand, puisqu’on peut visiter 400 milliards de systèmes stellaires.

système stellairePour cela, D. Braben et son équipe ont utilisé les cartes existantes de notre univers, puis ont utilisé un moteur d’extrapolation pour imaginer le futur. Quelques données scientifiques fournies par des spécialistes, et tadam !… On a une vision des confins de la galaxie !

étoile-soleil

Elite : Dangerous est donc un jeu qui va bien faire galérer les moins avertis et qui « dévore » le temps du joueur ; Mais aussi un jeu qui offre une belle vision de l’univers et qui est promis à évoluer progressivement pour enrichir l’univers et le gameplay.

Autre singularité : la possibilité de contrôle par l’Oculus Rift. C’est-à-dire un périphérique informatique de réalité virtuelle, se présentant grossièrement sous la forme d’un masque à mettre devant les yeux. L’Oculus Rift est disponible uniquement dans la version de kit de développement, mais il est déjà présent sur des vidéos.
Il faut cependant faire très attention aux effets secondaires : la cinétose, appelée aussi mal de la réalité virtuelle.

Ce contenu a été publié dans Divers, Jeux vidéo/Consoles, avec comme mot(s)-clé(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.