Hoysala – Dieux de l’Inde et beautés célestes

Hoysala - couvOn peut être dépaysé en écoutant de la musique du monde. On peut être dépaysé en regardant des films d’ailleurs ou des documentaires. On peut aussi être dépaysé en lisant ou en regardant un beau livre.

C’est ce qui arrive avec Hoysala – Dieux de l’Inde et beautés célestes, rassemblant des textes de Amina Taha-Hussein Okada et des photographies documentaires de Gérard Degeorge.

Si vous êtes prêts à faire un voyage à travers le temps (dynastie des Hoysala) et l’espace (Inde du sud), vous pouvez plonger dans ce livre, paru le 28 septembre 2013 aux Éditions de l’Imprimerie Nationale :

Les Hoysala… De quoi s’agit-il exactement ? C’est une dynastie qui a régné en Inde du sud, dans l’actuel Kamataka, entre 1026 et 1343. Il s’agissait de rois bâtisseurs car, en 300 ans environ, ils édifièrent pas moins de 648 temples, dont il reste de beaux vestiges. Ceux de Belur, Halebid et Somnathpur, bientôt classés au patrimoine de l’Unesco, sont les plus célèbres.

Temple de l’époque Hoysala

hoysala - templeL’architecture Hoysala est reconnaissable. Les bâtiments étaient construits avec un plan en étoile, et comptaient des milliers de sculptures et de statues ciselées dans le schiste, une roche tendre facile à travailler.

Sculpture d’un temple Hoysala

hoysala - statueLes bas-reliefs illustrent principalement les récits du Ramayana et du Mahabharata.

On retrouve cet univers dans le beau livre de Amina Okada et Gérard Degeorge, paru le 28 septembre 2013.

Amina Okada, conservatrice en chef, est responsable des collections d’art indien au Musée Guimet, et l’une des spécialistes en la matière.
Gérard Degeorge est architecte, écrivain et photographe, professeur à l’Ecole d’architecture de Paris, mais aussi un grand connaisseur du Moyen-Orient et de l’Inde.

  • Vous trouverez ce grand livre de 200 pages, avec moult photos, sur Amazon

=> A lire également :

Ce contenu a été publié dans Livres/BD/e-Books, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.