La Belle au Bois Dormant : La princesse Aurore

la belle au bois dormant - dvdLa Belle au Bois Dormant, Sleeping Beauty en version originale, est le 20ème long métrage et le 16ème « classique d’animation » des Studios Disney.

Le film, réalisé par Clyde Géronimi, est sorti en 1959, le 29 janvier aux Etats-Unis et le 16 décembre en France.

S’il n’a pas eu autant de succès que Blanche-Neige ou Cendrillon, certains éléments ont marqué les esprits, et dessiné une évolution.

Retrouvons en film cette histoire qui semble tirée du Moyen-Age…façon Disney :

Rappelons dans un premier temps que La Belle au bois dormant est un conte de fées. Il en existe même différentes versions. Les plus célèbres sont celle de Charles Perrault, publiée en 1697 dans les Contes de ma mère l’Oye, et celle des frères Grimm, publiée en 1812. Pour le dessin animé, le scénario de Erdman Penner s’appuie sur ces deux versions.

Or, le prénom de la princesse -quand elle n’est pas uniquement appelée « la princesse »- change selon les versions. Pour son ballet, Pioth Ilitch Tchaïkovski l’avait prénommée Aurore, et c’est le prénom retenu par Walt Disney.

Ajoutons au passage que, outre le choix du prénom, Tchaïkovski inspira également Georges Bruns pour la musique du film.

la belle au bois dormant - auroreSynopsis (jaquette DVD) : La princesse Aurore, victime d’un sort que lui a jeté la sorcière Maléfique, s’est endormie d’un profond sommeil dont seul le baiser d’un prince peut l’éveiller.
Ses marraines, les fées Pimprenelle, Flora et Pâquerette, unissent leurs pouvoirs magiques pour aider le vaillant prince Philippe à combattre le redoutable dragon, gardien du château où dort Aurore.
Réussiront-ils à sauver la princesse ?

La Belle au bois dormant – Extrait : La malédiction

Maléfique est sans aucun doute le personnage le plus marquant de ce dessin animé. D’ailleurs, il continue à avoir beaucoup de succès de nos jours.
Les décors gothiques et les enluminures à la manière des Très Riches Heures du Duc de Berry, sont remarqués également.

Bien sûr, on retrouve également dans ce dessin animé quelques chansons qui s’accrochent facilement à la mémoire des plus jeunes, et qui font la renommée des productions Disney.

La Belle au bois dormant – J’en ai rêvé

Une dernière chose à relever : le rôle du Prince charmant est beaucoup plus étoffé que dans Blanche-Neige et Cendrillon. Ce qui fut plutôt bien accueilli et fut le point de départ, je pense, à une évolution.

  • Vous trouverez La Belle au bois dormant sur Amazon

=> A lire également :

Ce contenu a été publié dans Films/Séries TV/Musique, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.