La fille du train, un frisson signé Paula Hawkins

La fille du train, The girl on the train en version originale, est salué comme étant le livre qui fera frissonner ses lecteurs cet été.
Et ce ne serait pas désagréable en cette période de très fortes chaleurs…

Il s’agit donc d’un thriller, écrit par Paula Hawkins et traduit par Corinne Daniellot. Il est paru en mai 2015 chez Sonatine, et l’adaptation cinématographique est déjà prévue !

Découvrons donc ce roman dans notre catégorie dédiée :

Paula Hawkins est née et  a vécu au Zimbabwe, ainsi qu’en France et en Belgique. Elle vit désormais à Londres. Journaliste depuis une quinzaine d’années. elle trempe aujourd’hui sa plume dans la fiction, et nous propose un thriller : The girl on the train. Un train qui fait déjà le tour du monde !

Paula Hawkins, photographiée par Kate Neil

la fille du train - paula hawkins par kate neilPourquoi son livre a-t-il été très vite remarqué ? Peut-être parce que les droits d’adaptation au cinéma ont déjà été achetés par Steven Spielberg (Dreamworks). D’après les rumeurs, l’histoire devrait se dérouler à New York…

Histoire : Depuis la banlieue où elle habite, Rachel prend le train deux fois par jour pour aller à Londres. Le 8 h 04 le matin, le 17 h 56 l’après-midi. Chaque jour elle est assise à la même place et chaque jour elle observe, lors d’un arrêt, une jolie maison en contrebas de la voie ferrée. Cette maison, elle la connaît par cœur, elle a même donné un nom à ses occupants qu’elle voit derrière la vitre. Pour elle, ils sont Jason et Jess. Un couple qu’elle imagine parfait, heureux, comme Rachel a pu l’être par le passé avec son mari, avant qu’il ne la trompe, avant qu’il ne la quitte. Rien d’exceptionnel, non, juste un couple qui s’aime. Jusqu’à ce matin où Rachel voit un autre homme que Jason à la fenêtre. Que se passe-t-il ? Jess tromperait-elle son mari ? Rachel, bouleversée de voir ainsi son couple modèle risquer de se désintégrer comme le sien, décide d’en savoir plus sur Jess et Jason. Quelques jours plus tard, c’est avec stupeur qu’elle découvre la photo de Jess à la une des journaux. La jeune femme, de son vrai nom Megan Hipwell, a mystérieusement disparu…

S’il est chaleureusement accueilli par la critique et déjà diffusé dans de nombreux pays, l’ouvrage ne peut évidemment pas plaire à tout le monde. Les critiques dithyrambiques sont quelquefois à double tranchant. D’après les différentes appréciations, il s’agirait d’un bon livre, prenant, si l’on arrive à rentrer dedans (comme toute histoire).

Il semblerait que l’histoire démarre lentement, « à la vitesse d’un train de banlieue ». Il ne faut pas oublier que La fille du train est un livre à suspens psychologique. Il est donc important de prendre le temps de bien « poser » les personnages.

Layout 1Et les personnages sont d’autant plus importants qu’ils ne sont pas nombreux. Toute l’histoire tourne autour de Rachel, « Jason et Jess ».
Rappelons qu’il s’agit d’un livre à suspens et non d’une enquête policière. On entrevoit la fin avant qu’elle n’arrive, car ce n’est pas le plus important. Le plus important, c’est le chemin parcouru par chaque personnage…

Le livre est disponible en version papier et en format numérique.

=> A lire également :

 

 

Ce contenu a été publié dans Livres/BD/e-Books, avec comme mot(s)-clé(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.