Le Grand Livre : une œuvre magistrale et noire sur le voyage dans le temps

legrandlivreAprès vous avoir présenté quelques films dans ma catégorie Film/Séries TV/Musique, je vais inaugurer une nouvelle section dédiée aux livres, BD et e-Books.

Et, pour ce faire, j’ai choisi ‘Le Grand Livre‘ de Connie Willis, un ouvrage aussi prenant, intense, que noir. Il m’a laissé sans voix après la lecture de la dernière ligne. Seule une petite pensée a traversé mon esprit : Waouh !

C’est un livre de science-fiction dont le thème est le voyage dans le temps, utilisé par les historiens pour vérifier par eux-mêmes certains évènements du passé :

 

Le résumé du livre : Quoi de plus naturel, au XXIe siècle, que d’utiliser des transmetteurs temporels pour envoyer des historiens vérifier sur place l’idée qu’ils se font du passé ?
Kivrin Engle, elle, a choisi l’an 1320, afin d’étudier les us et coutumes de cette époque fascinante qu’aucun de ses contemporains n’a encore visitée : le Moyen-Age.
Le grand jour est arrivé, tous sont venus assister au départ : Gilchrist, le directeur d’études de Kivrin, l’archéologue Lupe Montoya, le docteur Ahrens, sans oublier ce bon professeur Dunworthy, qui la trouve trop jeune et inexpérimentée pour se lancer dans pareille aventure et qui s’inquiète tant pour elle.
Ses craintes sont ridicules, le professeur Gilchrist a tout prévu ! Tout, mais pas le pire…


Le décor est planté ! Seulement voilà, tout ceci va très mal tourner. En effet, suite à un petit souci technique, notre jeune historienne arrive 30 ans trop tôt et… pas au meilleur moment, loin s’en faut. En parallèle, à Oxford, en 2054, une épidémie s’abat sur son mode d’origine.

Comme vous l’avez déjà deviné, c’est un livre assez noir. Nous voyageons entre deux époques, chacune devant faire face à une pandémie, sans oublier les difficultés à rapatrier notre historienne dans son temps.

On peut le dire, le titre français est bien trouvé à plus d’un titre. En format de poche, il fait 704 pages, et il est d’une rare intensité. Son auteur, Connie Willis, est tout sauf une débutante, et les très nombreux prix (Hugo, Nebula, Locus) qu’elle accumule parle pour elle. D’ailleurs, ‘Le Grand Livre’ a reçu ces trois prix prestigieux !

Si par hasard vous le cherchez en librairie (entre autres), l’image de la couverture au début de l’article pourrait vous tromper. Si elle correspond à la couverture de mon exemplaire (de 1994), elle a été modifiée depuis :

legrandlivrebis

Un conseil, après la lecture de ce livre, prévoyez un œuvre assez légère, car même un ‘bon’ livre pourrait vous paraître bien fade.

Ce contenu a été publié dans Livres/BD/e-Books, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.