Le long chemin de l’arbre de Noël

fond-ecran-noel-ipad-45Décembre arrive ! Les illuminations vont fleurir dans les villes, petit à petit. Les foires de Noël vont commencer à s’organiser un peu partout.

Et dans les maisons, on commence à penser au sapin de Noël. On réfléchit avec le calendrier : quand va-t-on l’acheter ? Le décorer ? Arbre naturel ou sapin artificiel ?

Décembre arrive, et comme tous les ans, on prépare les fêtes de fin d’année. Mais cette tradition de l’arbre de Noël remonte bien plus loin qu’on ne le croit…

Le long chemin de l’arbre de Noël

Dans l’antiquité, l’arbre de Noël existait déjà. Les Celtes célébraient le renouveau du Soleil le 24 décembre, en y associant un épicéa, symbole de l’enfantement.
Dans la mythologie, l’épicéa était dédié à Artémis, déesse de la chasse, des jeunes animaux, qui aidait les femmes à l’accouchement. C’est pourquoi il était devenu l’arbre de l’enfantement.

epicea-sous-la-neigeEn 954 après J.-C., l’Église assimila cette fête païenne en y juxtaposant la naissance du Christ le 25 décembre.
Après l’arbre de vie, il était devenu l’arbre de l’enfant-Jésus, suite à une anecdote : En Allemagne, Boniface chercha à convaincre les druides que le chêne n’était pas un arbre sacré. Il en abattit un. En tombant, l’arbre écrasa la végétation alentour, sauf un petit sapin.

Au XIème siècle, il symbolisait l’arbre du paradis, faisant référence à l’arbre de la connaissance dans le jardin d’Eden, dont Adam et Eve croquèrent la pomme.

A partir du XIIème siècle, la tradition du sapin de Noël s’est répandue en Europe. En France, il en est fait mention pour la première fois en 1520, en Alsace. Il s’agissait bien alors d’un sapin, qui pousse naturellement dans les Vosges, et non d’un épicéa.

rameau de sapinAlors que la religion catholique représente de plus en plus la naissance de Jésus à travers les crèches et ses santons, la Réforme (la religion protestante) a repris à son compte la tradition de l’arbre de Noël. Martin Luther ajoute une étoile à son sommet, pour rappeler l’étoile de Bethléem guidant les rois-mages.

esquisse arbre de noelC’est pourquoi la tradition du sapin (ou épicéa) de Noël s’est fortement implantée dans les pays protestants, alors que certains pays catholiques ne l’ont adoptée que tardivement.

Vers 1735, il semblerait que Marie Leczynska, épouse du roi de France Louis XV, ait installé un sapin de Noël au château de Versailles.
En 1857, la duchesse d’Orléans, d’origine allemande, a fait décorer un sapin aux Tuileries. En 1841, c’est le prince Albert, lui aussi d’origine allemande et époux de la reine Victoria, qui a introduit la tradition au Royaume-Uni.

forêt sap'origamiEn France, il semblerait que la tradition du sapin de Noël se soit longtemps cantonnée en Alsace. Jusqu’à la guerre de 1870… Les réfugiés alsaciens, obligés de fuir, se sont répandus dans la France entière, emmenant avec eux leurs us et coutumes lorsque cela était possible. A partir de ce moment, l’Arbre de Noël a pris racine dans le pays entier, et a été rapidement adopté.
Alors, on put parler en France de Noël œcuménique. Dans les foyers catholiques, le sapin de Noël abrite bien souvent une crèche.

nordmannSi l’on parle toujours de sapin sans faire de distinction, il s’agit bien souvent d’épicéas ou de sapins de Nordmann. Le premier sent bon, mais perd facilement ses épines ; Le deuxième ne sent rien, mais perd peu ses épines. L’épicéa est également plus économique.
Ce qui est sûr, c’est ce que les arbres naturels représentent la majorité des sapins de Noël.

Évidemment, quelque soit le choix, il ne faudra pas oublier les décorations du sapin de Noël et celles pour la maison.

A ce propos, que ce soit pour l’intérieur ou l’extérieur, nous avons testé la très belle guirlande couleur 10 mètres 100 LED avec télécommande Aukey.

test-guirlande-100-led-aukey-2Avez-vous fait votre choix dans cette forêt saisonnière proposée par les fleuristes, jardineries, grandes enseignes de commerce, etc ?

  • Arbres de Noël  badge-acheter-amazon

=> A lire également :

Ce contenu a été publié dans Divers, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire