Les Chroniques d’un employé de banque, de Christophe Sommier

Les chroniques d'un employé de banqueCertaines professions se prêtent facilement à l’humour, d’autres semblent plus austères. Les Chroniques d’un employé de banque renverse la vision du métier en présentant de nombreuses anecdotes.

Le livre de Christophe Sommier est paru le 14 mai 2018, et couvre 25 ans de carrière.

Les Chroniques d’un employé de banque, de Christophe Sommier

Les « perles » des élèves et autres étudiants font rire. Les psy, pompiers, et autres gendarmes ont leur bande dessinée. D’autres professions semblent toujours assez austères, voire peu reluisantes. Ainsi va le mythe du banquier derrière la grille de son guichet. Mais c’est parfois un bon emplacement pour observer le monde…

Les chroniques d'un employé de banque

Quatrième de couverture : « Sans client, nous ne sommes rien ».
Ce livre retrace 25 ans de rencontres uniques, privilégiées, amusantes, choquantes, tendres, avec des clients qui ne manquant jamais d’imagination pour faire en sorte qu’aucune des journées ne se ressemblent.
Et c’est au gré de ces vies accompagnées que s’entremêlent nos histoires, nous, conseillers.
De Paris en province, de petites agences en grandes structures, voici le quotidien raconté avec humour, tendresse et bienveillance

On a tous besoin d’un employé de banque, un jour ou l’autre. Et en 25 ans de carrière, l’auteur doit avoir affronté de nombreuses situations, tantôt cocasses, tantôt exaspérantes. Mais après ce livre, on ne verra peut-être plus son banquier de la même façon…

L’ouvrage est paru le 14 mai 2018, chez Independently Published.

Les Chroniques d’un employé de banque

=> A lire également :

Ce contenu a été publié dans Livres/BD/e-Books, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.