Michel Pastoureau, un historien tout en couleurs

petit livre des couleursLa couleur, elle est tout autour de nous. Quoi de plus banal en somme ? Et pourtant… Il y a beaucoup de choses à dire, à découvrir, sur les différentes couleurs.

Michel Pastoureau, historien du moyen-âge qui s’est beaucoup intéressé à la science du blason, a publié une quarantaine d’ouvrages sur l’histoire des couleurs, des animaux et des symboles, trois domaines importants en héraldique.

Qui, mieux que lui, pourrait nous parler de toutes ces couleurs qui nous influencent sans le savoir ?

Retrouvons ses ouvrages dans notre catégorie Livres :

Plutôt que d’essayer de vous distraire avec un arc-en-ciel, je préfère laisser le fil -rouge ?- de cet article à Michel Pastoureau, à travers ses interviews et ses ouvrages. Ce sera d’autant plus intéressant qu’il sait instruire sans ennuyer.

 

petit livre des couleurs - 7 chapitres

Ce n’est pas un hasard si nous voyons rouge, rions jaune, devenons verts de peur, bleus de [froid] ou blancs comme un linge. Les couleurs ne sont pas anodines. Elles véhiculent des tabous, des préjugés auxquels nous obéissons sans le savoir, elles possèdent des sens cachés qui influencent notre environnement, notre comportement, notre langage, notre imaginaire. Les couleurs ont une histoire mouvementée qui raconte l’évolution des mentalités.

Si vous avez une couleur préférée, c’est le moment ou jamais d’en apprendre un peu plus sur elle. Je connais deux personnes qui affectionnent le vert ; ma fille préfère le jaune, ses copains et copines se partagent différentes couleurs. Pour ma part, à vrai dire je n’ai pas de couleur préférée, cela dépend de mon humeur…

Outre Le petit livre des couleurs et Les couleurs de nos souvenirs :

prix medicis essai
Michel Pastoureau a publié des ouvrages sur certaines couleurs.

 

Le bleu

Page+couverture+de+Bleu

L’histoire de la couleur bleue dans les sociétés européennes est celle d’un complet renversement : pour les Grecs et les Romains, elle comptait peu. Or aujourd’hui, partout en Europe, le bleu est de très loin la couleur préférée.
L’ouvrage de Michel Pastoureau raconte l’histoire de ce renversement. Il analyse également le triomphe du bleu à l’époque contemporaine.

 

Le noir

9782757824306

Le noir n’a pas toujours été une couleur négative : ténèbres, mort, enfer. Il a aussi été associé à la fertilité, la tempérance, la dignité, l’autorité. Depuis quelques décennies, il est la couleur de l’élégance.
Pour certains cependant, il s’agit d’une non-couleur…

 

Le vert

vert

Le vert est une couleur ambivalente, sinon ambigüe : symbole de vie, de sève, de chance et d’espérance d’un côté, associé au poison, au malheur, au Diable et à ses créatures de l’autre. Cette couleur a longtemps été difficile à fabriquer, et plus encore à fixer. C’est pourquoi on lui associait ce qui était instable : l’enfance, l’amour, la chance, le jeu, le hasard, l’argent. Ce n’est qu’à l’époque romantique qu’il est devenu la couleur de la nature, puis celle de la santé, et enfin de l’écologie.

D’autres couleurs devraient rejoindre celles-ci, mais il faut savoir que ces ouvrages sont le fruit d’années de recherches et de passion.
Il est intéressant de se rendre compte que les perceptions d’une couleur varient selon l’époque, mais également selon les cultures. Par exemple, si le rouge est tonique et excitant pour les occidentaux, il est apaisant pour les japonais.

  • Si vous avez décidé d’en savoir un peu plus sur les couleurs, vous pouvez retrouver les livres de Michel Pastoureau ici sur Amazon

Ce contenu a été publié dans Livres/BD/e-Books, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.