Que du bonheur ! Ou presque… de Céline Charlès

Dans sa bande dessinée Que du bonheur ! ou presque…, Céline Charlès nous raconte sa vie de maman débutante, de l’envie d’avoir un enfant jusqu’à sa rentrée à l’école. Il y a des moments tendres, amusants, des angoisses. Mais le ton est donné et il est assurément drôle…

La BD est sortie le 1er février 2017, chez Bamboo, en version brochée ou numérique.

Que du bonheur ! Ou presque… de Céline Charlès

Céline Charlès est la créatrice du blog Kopines. On retrouve d’ailleurs quelques-uns de ses dessins sur le blog. Elle a rassemblé dessins anciens et inédits, ainsi que ses pensées, dans une bande dessinée de 160 pages. Elle y raconte le quotidien d’une maman débutante, à travers des questions habituelles et des anecdotes personnelles.

Présentation de l’éditeur : Avoir un enfant, quelle aventure ! De l’envie de donner la vie jusqu’à l’entrée du petit bout à l’école, l’apprenti maman passe par des phases de questionnement intense, de joie gigantesque et de dépression abyssale. Du choix d’arrêter la pilule aux aléas de la grossesse au quotidien, de l’accouchement aux galères de la nouvelle « vie de famille », Céline Charlès parcourt toutes les étapes du fabuleux « road trip » qui consiste à avoir un enfant.

C’est un livre qui parle à toutes les mamans et futures mamans, mais pas seulement… Les plus jeunes s’y retrouveront peut-être un peu, et les papas ne sont pas absents. C’est une BD qui rassemble les générations autour d’un ton ironique et tendre.

La bande dessinée est parue chez Bamboo le 1er février 2017. Elle est disponible en version brochée ou digitale.

Que du bonheur ! Ou presque…

=> A lire également :

Ce contenu a été publié dans Livres/BD/e-Books, avec comme mot(s)-clé(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.