Rise of the Tomb Raider : Lara Croft version 2015

Rise of the Tomb RaiderRise of the Tomb Raider est un jeu vidéo édité par Square Enix. C’est le second opus de la deuxième série développée par Crystal Dynamics.

Lara Croft s’engage cette fois dans une course-poursuite après un artefact source d’immortalité.

Sorti le 13 novembre 2015, le jeu vidéo est disponible sur Xbox One et Xbox 360, prévu sur PC et PS4 en 2016 :

Rise of the Tomb Raider : Lara Croft version 2015

Dans cette aventure, Lara Croft cherche la cité perdue de Kitezh, en Sibérie. Elle poursuit la quête de son père, obsédé par le mythe de l’immortalité à la suite du décès de son épouse. Cette recherche la mènera de Syrie en Sibérie, avec des flashbacks se passant à Londres.

Le manoir Croft ne sera pas absent de ce volume, mais il ne sera qu’un décor. Il n’apparait pas comme le lieu de résidence de Lara.

Rise of the Tomb Raider est la suite du précédent opus. Certains lui reprochent de ne pas assez se démarquer de celui-ci, d’autres soulignent au contraire l’amélioration concernant certains défauts. Il semblerait que le joueur soit un peu trop pris par la main, contrairement à l’aspect survie trop peu présent…

Rise of the Tomb Raider – combat dans la nature

rise of tomb raider - combatCeci dit, cette aventure est bien accueillie par les joueurs, et c’est le principal. Elle est bien mise en scène. L’aspect artistique est particulièrement mis en avant, avec des effets de lumière. La musique sait s’adapter à la situation. Exploration et combats sont alternés.

rise of tomb raider - combat à l'arcA ce titre, le joueur retrouve avec plaisir les combats à l’arc. Le personnage n’est pas en reste. Lara Croft gagne en profondeur, suite aux mésaventures du précédent opus.

rise of tomb raider - portraitLe graphisme est soigné et réaliste. D’ailleurs, l’héroïne est très expressive. Et elle est loin d’avoir toujours le sourire… Les blessures semblent réelles.

  • Rise of the Tomb Raider 

=> A lire également :

Ce contenu a été publié dans Jeux vidéo/Consoles, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.