Rosetta/Philae : une belle aventure spatiale européenne

philaetitreA moins d’habiter au fond d’une grotte sans le moindre moyen de communication, vous avez certainement entendu parler de la mission Rosetta.

Cette aventure spatiale européenne a démarré en 2004, et s’avère une très belle réussite avec l’arrimage du robot Philae sur la comète 67P/Tchourioumov-Guérassimenko :

10 ans ! C’est le temps qu’il a fallu à la sonde européenne Rosetta pour approcher la comète 67P/Tchourioumov-Guérassimenko (Tchouri pour les intimes) et larguer le robot Philae.

Pour mieux vous rendre compte de la difficulté de l’aventure, la voici résumée en un formidable Gif :

philae

Le robot a réussi à s’arrimer sur la comète, même si ce ne fut pas sans encombre puisque Philae a rebondi deux fois : « le premier a duré près d’une heure et le robot a sans doute fait un bond d’un kilomètre de haut » comme l’indique Stephan Ulamec. Il faut savoir que si le robot fait 100 kg, cela représente environ 1 gramme avec la gravité de la comète.

Ceci n’a pas empêché notre robot de livrer sa première photo officielle (cliquez pour la voir en taille réelle) :

o-PHILAE-ROSETTA-COMETE-900

Le souci est que la batterie intégrée n’a une durée de vie que de 50/55 heures. Au delà, c’est le soleil qui doit lui fournir l’énergie nécessaire. Mais, ses rebonds l’ont envoyé dans une zone sombre, et de nombreux capteurs solaires sont dirigés vers le sol. Néanmoins, Philae a bien utilisé ce temps et ses 10 instruments ont été activés. Notre brave robot a même réussi à lancer un forage de dernière minute et à transmettre les données.

Une seconde photo de Philae :

philae-3

Des manœuvres de rotation ont aussi pu être effectuées afin d’optimiser la réception de lumière par les panneaux solaires, mais le résultat n’a pu encore être confirmé. Pour le moment, Philae est rentré dans une phase d’hibernation (de veille) faute de batterie, mais les chercheurs ont bon espoir de reprendre contact avec le robot lorsque la comète se rapprochera du soleil, ce qui amènera peut-être suffisamment de lumière pour recharger les accus.

tweetphilaeOn espère donc tous retrouver notre brave Philae au mois d’août prochain. Quant à la sonde Rosetta (qui a déjà 6,5 milliards de km au compteur), elle continuera de suivre la comète au moins jusqu’au 13 août 2015, quand elle sera au plus près du soleil.

Si tout ceci vous intéresse, sachez que notre brave robot dispose d’une compte officiel sur Twitter sur lequel de nombreuses informations et photos sont partagées.

Ce contenu a été publié dans Divers. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.