Stephen King, l’auteur du frisson

mr mercedesEn février 2015 parait le dernier ouvrage de Stephen King, premier volume d’une trilogie centrée sur le personnage de Bill Hodges, un flic à la retraite.

Stephen King, l’homme aux multiples prix littéraires qui, par la qualité de sa narration, fait courir des frissons plus ou moins glacés dans notre dos. Car l’écrivain américain est particulièrement célèbre pour ses productions dans les registres de l’horreur.

Mr Mercedes, quant à lui, est un roman policier, dont le suspense semble très prenant malgré l’utilisation de quelques archétypes.

Voilà de quoi apporter une goutte d’encre rouge à notre catégorie Livres.

Stephen King a publié son premier livre en 1974, et il s’agissait de Carrie, l’histoire d’une adolescente souffre-douleur de ses camarades de classe, qui va se venger en découvrant ses dons télékinétiques :

Carrie - King
Si vous n’avez pas lu l’ouvrage, peut-être avez-vous vu le film avec Sissy Spacek.
Ce n’est pas le seul ouvrage à avoir bénéficier d’une adaptation télévisuelle. Beaucoup connaissent (même sans avoir vu le film) l’image de Jack Nicholson dans Shining, adaptation de Shining, l’enfant lumière :

shining-nicholson
Pour autant, Stephen King n’écrit pas que des histoires versant dans l’horreur.  Il visite différents genres : le fantastique, la fantasy, la Science-Fiction et les intrigues policières. Avec 50 romans et environ 200 nouvelles, vous connaissez probablement un de ses titres.

Stephen King

D’autant que l’auteur a reçu de nombreux prix littéraires, et non des moindres : 13 fois le Prix Bram Stocker (Misery, La Ligne verte…), 7 fois le British Fantasy (Cujo…), 5 fois le Prix Locus (Brume…), le Prix Hugo (Anatomie de l’horreur), le Prix Edgar-Allan-Poe pour l’ensemble de sa carrière, entre autres.

Cujo   misery   brume l'intégrale

Revenons au titre qui nous intéresse, actuellement en précommande. Mr Mercedes est donc un roman policier.

Mot de l’éditeur : Midwest, 2009. Un salon de l’emploi. Dans l’aube glacée, des centaines de chômeurs en quête d’un job font la queue. Soudain, une Mercedes rugissante fonce sur la foule, laissant dans son sillage huit morts et quinze blessés. Le chauffard, lui, s’est évanoui dans la brume avec sa voiture, sans laisser de traces. Un an plus tard. Bill Hodges, un flic à la retraite, reste obsédé par le massacre. Une lettre du tueur à la Mercedes va le sortir de la dépression et de l’ennui qui le guettent, le précipitant dans un redoutable jeu du chat et de la souris. Avec ce polar très noir, véritable plongée dans le cerveau d’un psychopathe qui ferait passer Norman Bates pour un enfant de choeur, Stephen King démontre une fois encore son époustouflant talent de conteur, qui s’affranchit des frontières et des genres.

Couverture de la version anglophone :

Mr Mercedes couv originale

La parution de l’ouvrage, prévue initialement pour le 28 janvier (d’où la date de précommande Fnac) est repoussée au 5 février 2015, chez Albin Michel. Apparemment, l’histoire tient en haleine ; il faut qu’elle soit prenante pour amener le lecteur jusqu’à la 550ème page. Et cependant, il n’y a rien de surnaturel dans ce Stephen King.

Le second volume, dont le titre annoncé est Finders Keepers, paraîtra le 2 juin 2015 aux États-Unis.

finders keepers-couverture

Ce contenu a été publié dans Livres/BD/e-Books, avec comme mot(s)-clé(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.