The Order – 1886 : un jeu steampunk pour une exclusivité PS4

The Order 1886 PSThe Order – 1886 est un jeu d’action développé par Reddy at Dawn et Santa Monica Studio, et édité par Sony Computer Entertainment.

Il emmène le joueur dans un Londres alternatif, où l’époque victorienne se mélange à une technologie futuriste (l’univers Steampunk).

The Order – 1886 est sorti le 20 février 2015. Il est classé selon la norme PEGi pour les 18 ans et plus.

Enfin, il s’agit d’une exclusivité PS4.

Voyons ensemble cet ‘Ordre’, dans notre catégorie Jeux vidéo/Concoles :

Pour comprendre l’histoire de The Order – 1886, je vous propose de regarder le trailer en version originale sous-titré en français :

Elle est bien plus parlante que toutes les explications. Il est donc question de combats pour la sauvegarde de l’humanité, entre des chevaliers et des hybrides. Cette lutte est perturbée par la révolte des classes inférieures.

Le joueur incarne sir Galaad (ou Greyson), ayant pour mentor sir Perceval (alias Sebastian Malory), et pour apprentie dame Ygraine (alias Isabeau d’Argyll).
Une histoire de chevaliers, Galaad, Perceval, Ygraine ou Ygerne… Un petit air de Chevaliers de la Table ronde, non ? Dans ce jeu proposant une réalité alternative, les légendes côtoient des personnages et des évènements ayant réellement existé.
D’ailleurs, le quatrième membre du groupe n’est autre que le marquis de Lafayette, personnage historique ayant participé aux révolutions américaine et française.

The Order 1886 - persos

Si l’on évolue avec trois autres chevaliers, The Order – 1886 n’est toutefois jouable qu’en solo.

N’ayant pas de tests développés à décortiquer, je vous propose seulement un aperçu des phases de jeu. Vous l’aurez compris, c’est un jeu d’action. Il mélange TPS (tir en vue objective, dans lequel le personnage est vu de manière externe) et QTE (action intégrée limitant le contrôle du personnage).
Par ailleurs, l’absence de transition entre cinématique et gameplay peut être déroutant. Les développeurs l’ont voulu ainsi pour un maximum de fluidité.

L’un des atouts de ce jeu réside dans les armes « démentielles » inspirées par les travaux de Nikola Tesla. D’où l’apparition de pistolets à arc électrique par exemple…

The Order 1886 - pistolet thermique

La révolution industrielle donne accès à de nouvelles technologies -imagerie thermique, zeppelin- et à de nouvelles armes pour nos chevaliers.

Les experts soulignent également la beauté esthétique de cette histoire sombre, et le réalisme des visages.

The Order 1886 visage

Ce réalisme et la violence impitoyable dont il faut savoir faire preuve, sont les raisons majeures d’un classement pour les 18 ans et +.

L’histoire sombre est également servie par une musique adaptée. La bande originale est composée par Jason Graves et Austin Wintory. Elle regroupe de nombreux instruments, dont « sont volontairement exclus les cuivres et certains bois, et vingt-quatre choristes ». Les mélodies « graves et oppressantes » s’insèrent bien dans l’univers du jeu.

En conclusion, je dirais que ce jeu est diversement attendu. S’il a des atouts en sa faveur, certains soulignent ses « défauts » (prix, durée du jeu…). Il devrait cependant être apprécié par les amoureux du genre…

The Order – 1886 propose une version simple, une version édition limitée (le jeu + 1 steelbook + le DLC Arsenal de chevalier) et une édition collector :

The Order 1886 - coffret collector

On peut également acheter le pack PS4 + The Order – 1886.

Ce contenu a été publié dans Jeux vidéo/Consoles, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.