Visitez le monde de Zelda, A Link to the Past sur iPhone et iPad

zeldaPériode ‘souvenir’ cette semaine au niveau des jeux vidéos à (re)découvrir depuis son ordinateur ou iPhone/iPad.

Après le légendaire Pac-Man, c’est l’exploration du monde fantastique d’Hyrule, théâtre du jeu Zelda, A Link to the Past, sorti il y a de nombreuses années (oui, je sais, ça ne vas pas me rajeunir !) sur la console Super-Nintendo :

Ah, que d’heures passées sur ce jeu à travers les plaines, montagnes, désert, sans oublier le village et les châteaux avec ses boss, le tout en mode 2D tout pixelisé et de bonnes vieilles manettes de Super Nintendo. Et à cette époque, pas d’internet pour trouver les solutions, il fallait tout découvrir par soi-même.

Oui, oui, je parle d’un jeu que les moins de 20 ans n’ont entendu parler que lors de longues soirées et nuits au coin du feu avec les anciens se remémorant leur (plus ou moins) lointaine jeunesse. Oui, bon d’accord, j’exagère peut-être un peu, mais vous avez saisi l’ambiance. 😉

Eh bien, des développeurs ont eu la très bonne idée de recréer la totalité de la carte du jeu Zelda, A Link to the Past que l’on peut librement explorer. De plus, tout est encodé en html5, ce qui a le gros avantage d’être jouable depuis le navigateur d’un ordinateur (PC et Mac), comme depuis un smartphone ou une tablette (iOS et Android).

zelda

En plus du plan, on peut noter que chaque habitant (et adversaire) dispose d’une animation dédiée. Il ne manque plus que l’exploration des châteaux, peut-être dans une prochaine version, qui sait…

Envie d’explorer le joli monde d’Hyrule ? C’est par ici que ça se passe !

=> A lire également :

source

Ce contenu a été publié dans iPhone/iPad/Apps/Accessoires, Jeux vidéo/Consoles, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.