Vous avez soif ? Pédalez !

fontus-2Oui, je sais, dit ainsi, ça peut surprendre car, en règle générale, faire du vélo, ça donne soif.

Néanmoins, lors de longues et fatigantes excursions à travers des lieux envoutants, mais dépourvus d’eau, il va falloir rationner votre précieux bidon si vous ne voulez pas avoir la gorge sèche en fin de parcours.

Qu’à cela ne tienne, voilà un projet plutôt futé puisque vous allez pouvoir remplir une bouteille d’eau … en pédalant :

Ce système, Fontus de son petit nom, reprend à son compte une méthodologie connue depuis bien longtemps. En effet, Fontus recueille l’humidité contenu dans l’air pour en extraire l’eau potable via condensation.

fontus

L’eau ainsi recueillie vient s’emmagasiner dans la bouteille prévue à cet effet.

fontus-1

Alimenté par des panneaux solaires, le système peut récolter jusqu’à 500 ml d’eau en une heure, si les conditions climatiques le permettent.

Par contre, il va falloir quand même pas mal pédaler car le prototype n’est capable, pour le moment, de stocker qu’une goutte d’eau par minute dans un environnement où le taux d’humidité est de 50% et la température d’au moins 20 °C.

fontustitre

Son concepteur, Kristof Retezar, indique que Fontus coûte entre 25 et 40 dollars à produire, mais qu’il espère bien faire baisser ce tarif.

En plus des longs voyages, ce système pourrait être utilisé pour générer de l’eau dans des endroits où l’eau du sol est rare ou pollué. Voilà qui ouvre des possibilités, notamment en matière d’aide humanitaire.

source

Ce contenu a été publié dans Divers. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.