War of the Arrows : les archers coréens

War of the ArrowsEn consultant les DVD et Blu-Ray, je me suis arrêtée sur War of the Arrows, film de 2012 qui ressort sous l’un et l’autre format en mars 2015.
Interstellar et Paddington, j’en ai entendu parler… Mais ce film ne me disait rien ! Conclusion : c’est un film différent…

Eh oui, nous sortons des sentiers battus des films hollywoodiens, français ou britanniques. Il s’agit d’un film coréen.

Voilà de quoi amener un peu d’exotisme à notre rubrique film :

Les films asiatiques peuvent surprendre -pour ne pas dire déplaire- par un rythme particulier, une autre vision du cinéma, voire des « standards » différents. Apparemment, le film coréen est violent, comme tout film de guerre me direz-vous. Pour citer Marvelll sur son blog, « le point le plus identifiable de son appartenance territoriale demeure sa violence. Le cinéma sud-coréen ne connaît pas vraiment de tabou. Les histoires de censure, d’interdit aux moins de 12 ans ou non, il ne connaît pas et il s’en fiche. » Mais cette violence est réelle, naturelle. Les blessures font mal. Et une guerre est « sale », car chaque camp veut faire mal à l’autre.

Qu’en est-il de War of the Arrows ?

Synopsis : Lors de la deuxième invasion mandchoue de la Corée, 500 000 civils sont faits prisonniers. Au beau milieu de combats acharnés, se bat un archer coréen entré dans la légende mais dont les historiens ont oublié le nom. Ceci est son histoire…
L’histoire d’un frère qui risque sa vie pour sauver sa petite sœur, enlevée par les envahisseurs le jour de son mariage, de l’esclavage et la déportation.

  • War of the Arrows (2012) – Official trailer :

Dans le sujet réside l’originalité du film. D’une part, il s’agit d’une fresque historique, qui nous plonge dans une Corée médiévale dont, personnellement, je ne connais rien. Mais bon, c’est un film, pas un documentaire !
D’autre part, il s’agit d’une histoire d’archers, souvent absents des films de guerre. Ça change, un peu trop pour certains. On est loin de Robin des Bois : l’arc est une véritable armes, et les archers sont des guerriers.

C’est donc un film différent à plus d’un titre…

Le héros :

War of the Arrows - le héros

War of the Arrows est écrit et réalisé par Han-min Kim, produit par Lotte Entertainment. Park Hae-il joue le rôle de Choi Nam-yi, et Moon Chae-won celui de Choi Ja-in, la petite sœur enlevée par les mandchous. L’un et l’autre ont obtenu le prix du meilleur acteur et de la meilleure actrice aux 48ème Daejong Film Awards. Citons aussi Ryu Seung-Ryong dans le rôle de Jyu Shin-Ta, l’ennemi !

L’envahisseur :

War of the Arrows - les ennemis

Beaucoup reprochent certaines longueurs dans ce film de 122 minutes, surtout au début du film (la mise en place de l’histoire), soit lors des scènes hors combats. N’étant pas du tout spécialiste en matière de cinéma asiatique, et coréen en particulier, je ne saurais faire de comparaison avec d’autres œuvres, pour déterminer s’il s’agit de temps calmes inhérents à l’histoire (d’autant qu’au moyen-âge, on vivait au rythme de la nature et des hommes) ou d’une manière différente de filmer.

La petite sœur :

War of the Arrows - la soeur prisonnière

Donc, nous avons quelques longueurs. Par contre, de nombreuses critiques apprécient le rythme de l’ensemble.

Les images sont plutôt belles, mais il ne faut pas rechercher les effets spéciaux. Le son est de bonne qualité, même si certains spectateurs regrettent le choix des voix pour le doublage en français.

Par contre, ne cherchez pas de bonus intéressants dans les DVD et blu-ray !

Bref, un film qui sort du lot. Certains diront « un peu trop », d’autres l’apprécieront pour cela. En tout cas, c’est une histoire dans laquelle le spectateur doit « rentrer » pour l’apprécier, et cela c’est une alchimie inexplicable qui opère…ou non.

Êtes-vous prêts pour découvrir la Corée à l’époque médiévale, un art de la guerre oublié : l’arc, une culture différente… ?

  • Si vous voulez tenter l’expérience, on retrouve War of the Arrows sur Amazon

Ce contenu a été publié dans Films/Séries TV/Musique, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.